FAQ :

Est-ce que je peux acquérir une réplique si je suis mineur ?

L’acquisition de réplique d’airsoft est soumise à la Loi fédérale sur les armes du 20 juin 1997. Selon le chapitre 2, section 1, il n’est pas possible d’acquérir une réplique d’airsoft avant 18 ans révolu. Pour plus d’informations, nous vous invitons à aller consulter la Loi fédérale sur les armes sous le lien suivant : https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19983208/index.html

Dois-je faire partie d'un club pour pratiquer l'airsoft ?

Non. Il est tout à fait possible de pratiquer l’airsoft sans être membre d’un club.

Où puis-je pratiquer l'airsoft ?

Il existe plusieurs parties officielles organisées par des clubs. Le calendrier des parties officielles se trouve sur le site de la Fédération romande d’airsoft sous le lien suivant : http://www.fras-sasf.ch/calendriers-des-games/

Qu'elles-sont les démarches pour acquérir une réplique ?

L’acquisition de réplique d’airsoft est soumise à la Loi fédérale sur les armes du 20 juin 1997. Selon le chapitre 2, section 1, il faut avoir 18 ans révolu, jouir de ses droits, ne pas avoir de casier judiciaire et présenter une pièce d’identité suisse valable. Pour les ressortissants de pays étrangers, présentation du permis C. Les ressortissants des pays étrangers suivants ne peuvent pas acquérir de réplique d’airsoft : Albanie, Algérie Bosnie, Kosovo, Macédoine, Serbie, Sri Lanka, et Turquie.

Les personnes habitants dans un pays étranger à la Suisse souhaitant acquérir une réplique en Suisse (ex : sur notre site internet) doivent faire une demande de permis d’acquisition spéciale au prêt de l’Office Fédérale des Armes Suisse (https://www.fedpol.admin.ch/fedpol/fr/home/sicherheit/waffen/besonderes/ausnahme.html) ainsi qu’une demande de casier judiciaire Suisse. Les frais de procédure sont à la charge du client.

Qu'elle-est le matériel nécessaire pour débuter l'airsoft ?

Seul le port d’une paire de lunette avec la norme de résistance aux impacts « EN 166 1B (norme européenne) » est obligatoire. En revanche, il est vivement conseillé d’utiliser des chaussures montantes afin de limiter les risques. Ainsi qu’une protection faciale et une paire de gants.

Pour commencer l'airsoft, est-il mieux d'acheter une réplique neuve ou d'occasion ?

En achetant du neuf, vous pourrez bénéficier, dans la plupart des cas, d’une garantie constructeur. Ceci ne s’applique pas lors d’achats de matériel d’occasion. Il est impossible de savoir comment la réplique a été utilisée avant, si elle a été endommagée ou non, s’il y a eu des modifications apportées et la qualité de ces modifications.

Actuellement, il existe beaucoup de réplique neuve sur le marché avec des tarifs abordables.

Avec quel type de réplique commencer l'airsoft ?

Nous conseillons pour débuter l’airsoft de commencer avec une réplique de type assaut ou de pistolet mitrailleur de type AEG avec une puissance d’environs 330-350 FPS. Il vous sera possible de jouer partout, avec des distances d’engagement les plus petites. La catégorie fusil d’assaut AEG représente le style de réplique le plus polyvalent pour débuter.

Puis-je commander sur facture ?

Seules les entreprises ont la possibilité de commander sur facture. Merci de nous contacter pour plus amples information.

Puis-je paye en plusieurs versements ?

Non, tout achat doit être réglé au moment de la commande.

Quels sont les avantages d'être membre FRAS ?

En faisant partie de la Fédération romande d’airsoft ou d’un club rattacher à celle-ci, vous bénéficiez d’une remise de -10% sur tout achat en magasin.  Il est possible de bénéficier de cette remise également en ligne sur demande. Pour ceci, merci de nous contacter à l’adresse « info@blowback.ch » avec une copie de votre carte de membre.

Tableau de conversion FPS – MS – Joules :

Lexique de l’airsoft

ACU (Army Combat Uniform) : coupe de veste et pantalon de treillis de l’armée américaine.

AEG (Automatic Electric Gun) : réplique d’arme à feu propulsant des billes en rafale ou en semi-automatique, à l’aide d’un mécanisme contenu dans une gearbox par un moteur électrique, lui-même alimenté par une batterie.

AEP (Automatic Electric Pistol) : réplique d’arme de poing tirant en coup par coup (mode semi-automatique) ou par rafale, et fonctionnant par batterie.

Ammobox : terme désignant un type particulier de magasin, contenant un très grand nombre de billes (généralement entre 2500 et 3000).

Backup : Réplique secondaire, ou réplique de secours. Une réplique de poing est en principe utilisé.

BB Loader : Accessoire simplifiant le rechargement de billes des chargeurs.

Bevel Gear : Engrenage entrainé par le pignon moteur et entrainant la spur gear. L’anti-retour empêche cette gear de tourner dans le mauvais sens.

Blow Back : Mouvement mécanique de la culasse lorsque celle-ci fait un aller-retour.

Bolt action : Ou Bolt, se dit d’une réplique de fusil de précision avec un principe de fonctionnement suivant lequel on réarme le fusil après chaque coup tiré.

Bullpup : Conception du fusil d’assaut qui consiste à reculer la chambre et le chargeur en arrière de la poignée-pistolet, et qui permet ainsi d’allonger le canon sans augmenter la longueur totale de la réplique.

Burst : Système permettant de tirer un nombre donné (généralement 3, plus rarement 2) de coups en appuyant une seule fois sur la détente.

Bushing : Rondelle en métal ou plastique permettant de minimiser les frottements des axes des engrenages contre le corps de la gearbox.

Camper : En opposition au style de jeu dit Rush, l’action de Camper désigne le fait de s’établir sur une position donnée, durant une durée variable, afin d’y attendre les joueurs adverses et les sortir du jeu depuis la position tenue.

Chargeur/Magasin : Existant avec des capacités différentes de billes, celui-ci désigne l’accessoire permettant d’alimenter une réplique en billes.

Cheap : Littéralement « bon marché » en anglais. Désigne, au niveau de l’airsoft, une réplique à la qualité interne et externe plus ou moins aléatoire ou du matériel d’une qualité aléatoire, le tout à prix bas et souvent de manufacture chinoise.

CQB : (Close Quarter Battle) : Acronyme utilisé par les militaires et les forces d’intervention du monde entié, il désigne le combat (et donc les parties d’airsoft) en milieu urbain ou clos (habitations, usines).

Custom: Anglicisme se référant aux modifications internes, externes ou esthétiques de la réplique en y appliquant une peinture ou des accessoires de différents types tels qu’une lampe, un optique de visée, une poignée, un canon long ou court ou encore un silencieux.

Cutoff lever : Levier de commande d’ouverture du contacteur électrique pour le fonctionnement du semi-automatique.

Downgrade : Opération qui consiste à réduire la puissance de la réplique, le plus souvent pour des raisons de sécurité ou pour que sa puissance rentre dans les standards établis par les organisateurs.

EBB ou Electric Blow Back: Désigne une réplique de pistolet automatique à retour de culasse fonctionnant à l’électricité (équivalent d’un AEG sur le système de propulsion de la bille).

Fairplay : Terme d’emprunt anglais et notion complexe indissociable de toute activité sportive. Il nait de l’observation des règles de jeu par ses joueurs.

FPS (Feet Per Second soit pied par seconde) : Unité de mesure de vitesse de la bille en sortie de canon permettant de mesurer la puissance d’une réplique en rapportant cette vitesse au poids des billes tirées.

Freelancer : Désigne un joueur qui n’appartient à aucune équipe ou association.

Full-automatique (full auto) : Désigne le tir en continu (rafale libre), tant que la queue de détente reste maintenue.

Full-métal : Désigne une réplique dont les parties en métal sur le modèle de référence (le modèle réel) le sont aussi sur la réplique.

Gâchette : Pièce reliant la queue de détente au mécanisme de libération du chien ou du marteau, très souvent confondu avec la queue de détente.

GBB (Gaz Blow Back) : Réplique d’arme de poing fonctionnant au gaz et dont la culasse est mobile. Actionnée par le gaz, elle permet la propulsion et le rechargement d’une bille.

Gearbox : (ou « boîte à engrenages) : Mot anglais désignant le boîtier contenant le mécanisme d’un AEG.

GNB : (Gaz non blowback) : Signifie que la réplique fonctionne au gaz mais dont la culasse est fixe.

Head-Shot : Terme issu du monde du jeu vidéo qui désigne un tir en pleine tête.

Hi-cap : Désigne un type de chargeur à grande capacité (de 200 à 650 billes selon les modèles).

Highlander : Expression tirée du film et de la série éponymes, elle désigne les joueurs « immortels » faisant preuve de tricherie, en ne voulant pas se désigner « out » (ou touché) d’eux-mêmes.

Hop-up : Il consiste en un petit bout de gomme placé à l’entrée du canon des répliques d’airsoft. Ce système permet d’augmenter la portée des répliques sans augmenter la puissance de sortie de ces dernières. Quand la bille est tirée, elle passe sous le hop-up qui lui imprime un mouvement de rotation sur elle-même par effet Magnus permettant ainsi de la faire « voler », offrant une portée étendue au tireur.

Lanceur : Réplique de type lance grenade.

Low-Cap : Type de chargeur de faible contenance en billes (de 30 à 60 billes en moyenne).

Médic : Abréviation de médecin. En général lorsqu’un joueur est touché, ce dernier peut (selon les règles de la partie) crier « Médic », afin que le médecin de son équipe vienne le soigner et/ou le réanimer pour lui permettre de revenir en jeu.

Mid-Cap : type de chargeur à capacité intermédiaire, la plupart du temps autour de 80 à 190 billes.

MilSim (Military Simulation) : Les pratiquants de l’airsoft dit « MilSim » attachent une grande importance au réalisme. Ainsi, les répliques, les tenues ainsi que les méthodes de jeu utilisées (progression, gestes, communication) copient au plus près ce qui se fait en combat réel (conditions d’engagement, de bivouac, quantité et type de matériel emporté).

Moletter : l’action de faire remonter les billes du chargeur en tournant la molette en dessous du chargeur.

M.O.L.L.E (MOdular Lightweight Load-carrying Equipment, prononcer « molly ») : Désigne la génération actuelle de système d’attache de poches pour transporter de l’équipement léger directement sur la tenue ou les protections balistiques (poches porte-chargeurs, poches à grenades, à radio…). Utilisant le système P.A.L.S (Pouch Attachment Ladder System) développé par l’armée américaine, il s’impose peu à peu comme le standard en la matière.

Mosfet : Petit module électronique qui se connecte sur un AEG entre la batterie et la réplique. Il permet de protéger la réplique de tout arc électrique. Certains modèles peuvent avoir la fonction Burst, de protéger les batteries LiPo, d’augmenter la réactivité et de donner l’état de la batterie.

Nocturne : Désigne une partie jouée de nuit.

No Man’s Land : Terme venant de la Première guerre mondiale qui désigne la zone disputée entre deux secteurs contrôlés par des équipes ennemies.

Noscope : Désigne un tir effectué sans viser au préalable

Nozzle : Pièce mécanique interne qui sert à pousser la bille du chargeur dans le bloc hop-up et créer un lien pneumatique étanche entre la tête de cylindre et le bloc hop-up

OP (ou « Opé ») : Diminutif d »opération » ou « OPex », provenant du langage militaire (et désignant les opérations extérieures). On appelle « OP » les parties d’airsoft se déroulant sur plusieurs jours, par opposition aux parties classiques

Orga(s) : Diminutif d' »organisateur ». Comme son nom l’indique, il s’agit de la ou des personnes qui organisent la partie. L’organisateur est responsable de la sécurité des joueurs, c’est à lui qu’incombe de régler d’éventuels litiges et de faire appel aux secours en cas de nécessité. Il peut faire également office d’arbitre en cas de besoin.

Out : Terme anglais désignant un joueur éliminé ou hors de la partie.

PA : Abréviation de pistolet-automatique. Pistolet fonctionnant avec un système de culasse sur glissière, par opposition au revolver qui fonctionne avec un barillet. Cependant, le terme « automatique » est partiellement inexact car les pistolets, hormis quelques exceptions sont incapables de tirer en automatique.

Picatinny : Standard de rail normalisé ayant une largeur de 20 mm, utilisé pour fixer des accessoires tels qu’une lunette ou une lampe.

P.T.W : Acronyme de « Professional Training Weapon »

Pro-gamer : Désigne un joueur d’airsoft ayant un équipement avancé et ayant une connaissance parfaite des répliques.

Real-cap : Désigne un type de magasin dont la capacité en billes est égale à la capacité du magasin d’une arme réelle.

Red Dot : de l’anglais signifiant « point rouge » est un système optique avec juste un point rouge pour la visée. A ne pas confondre avec le viseur laser où, là, ce n’est pas une interface en verre illuminée mais bien un « vrai » laser. Les lasers sont interdits en Suisse.

Réplique : Abréviation de « réplique d’arme ». Désigne un lanceur de billes, une réplique d’airsoft.

Respawn : Anglicisme et terme générique, emprunté au vocabulaire des jeux vidéo. C’est le lieu à partir duquel on peut se remettre en jeu après avoir été sorti. Le point de respawn est souvent associé au point de départ des joueurs en début de partie.

Rush: Action de courir vers l’adversaire en tirant.

Sector gear : Désigne un engrenage interne de la gearbox entrainé par la spur gear entrainant le piston et actionnant la tappet plate et le cutoff lever.

Sélecteur : Désigne le sélecteur de tir. Bouton placé sur la réplique pour changer le mode de tir.

Semi-auto : Désigne le mode de tir au coup par coup qui ne nécessite pas de réarmement manuel.

Spur gear : Désigne l’engrenage interne de la gearbox entrainé par la bevel gear et entrainant la sector gear. Cet engrenage sert de réduction de vitesse et d’augmentation de couple.

Shoot : Le mot « shoot » vient de l’anglais, traduction de « tir ».

Sparklet : Désigne une cartouche de CO2 miniature nécessaire au fonctionnement des répliques de poing et de certaines répliques de mines.

Tappet plate : Pièce mécanique qui permet au nozzle d’avancer et de reculer en fonction de la sector gear

Upgrade : Mot d’emprunt anglais qui signifie « up » monter et « grade » niveau, littéralement « monter en niveau ». Le terme s’emploie dans l’airsoft comme une opération qui consiste à augmenter la puissance d’une réplique pour accroître sa portée et ou sa précision et/ou sa fiabilité en remplaçant certaines pièces internes.

Zone neutre aussi appelée « safe zone » ou zone de sécurité) : Désigne l’endroit du terrain qui est protégé des tirs et qui n’est pas intégré à la zone de jeu.